Retour

Campagne hivernale : la Ville et ses partenaires renforcent les dispositifs solidaires


18.11.2020

Alors que le froid arrive et que le confinement appelle chacun à rester chez soi, la ville de Dreux et le CCAS se mobilisent pour soutenir et coordonner les actions de la Croix-Rouge locale et du GIP Relais-Logement qui ont pour mission de venir en aide aux personnes en difficulté. Renforcement des maraudes, aides financières, kits d’hygiène … Tour d’horizon des dispositifs déployés.

Depuis le 1er novembre, date officielle de la campagne hivernale qui s’achèvera le 31 mars prochain, le travail de terrain pour l’antenne drouaise de la Croix-Rouge et le GIP-Logement est doublement important. À la période hivernale s’ajoute en effet une crise sanitaire sans précédent. C’est pourquoi, en coordination avec la Ville et le CCAS, la Croix-Rouge et le GIP-Relais Logement coopèrent pour la mise en œuvre de maraudes.

Deux soirs par semaine, les équipes du GIP Relais-Logement à bord de leur nouveau mini-bus « Un toit pour toi » et celles de la Croix-Rouge avec un minibus de la Ville s’alternent désormais pour effectuer leurs tournées entre 19h30 et minuit selon les besoins.

Mardi soir, le maire, Pierre-Frédéric Billet, et son adjoint en charge des Solidarités et vice-président du CCAS, Mounir Chakkar, sont allés à leur rencontre. L’occasion pour Pierre-Frédéric Billet de réaffirmer son soutien aux missions essentielles du GIP Relais-Logement et de la Croix-Rouge qui sont celles de la solidarité, de la proximité et du maintien du lien social.

Entretenir le lien et accompagner

Le rendez-vous était donné à 20 heures, place du Marché couvert, point de rencontre et d’accueil régulier. C’est ici que les équipes du GIP Logement-Relais (les mardis) et les bénévoles de la Croix-Rouge locale (les vendredis) accueillent pendant près d’une heure près d’une vingtaine de personnes avant de sillonner les rues drouaises. Un lieu repère qui permet aux personnes dans le besoin de les retrouver plus facilement. « Les maraudes, c’est avant tout une tournée de rencontres, souligne le Maire. Il est primordial de maintenir un lien social avec ces publics qu’ils soient sans domicile fixe, en situation de précarité ou encore isolés. Mais il s’agit aussi de les accompagner pour les sortir des difficultés qu’ils rencontrent. Aujourd’hui, plus que jamais, nous soutenons nos partenaires pour les aider à remplir au mieux et au niveau le plus élevé leurs missions. »

Une aide financière et des kits hygiène

Courant septembre, la Ville et le CCAS ont attribué une aide exceptionnelle de 4.000 euros à la Croix-Rouge locale et de 3.500 euros au GIP Relais-Logements. « Dans les prochains jours, nous fournirons également des kits d’hygiène, a annoncé Mounir Chakkar. » Les kits proposés couvriront les besoins corporels pour 1 à 3 jours et se composeront de produits essentiels comme une brosse à dents, un dentifrice, un gel douche / shampoing. « Un autre moyen, selon Franck Carbonnel, directeur du GIP Relais-Logements, d’accompagner les personnes précaires vers l’autonomie et le recouvrement de leur estime personnelle. » Et de rappeler : « Lors des maraudes, on crée des temps d’échanges avec le public et cela favorise des orientations vers nos services de mise à l’abri, d’insertion ou de résidence sociale ou vers ceux de nos partenaires. En cas d’urgence un hébergement à la nuitée est immédiatement proposé. Nous avons ainsi 30 places disponibles au 4, avenue Marceau. » À cette même adresse, le GIP Relais-Logement propose également un dispositif Point d’Accueil de Jour avec repas, service bagagerie, buanderie, point douche et espace de dialogue avec des intervenants sociaux.

+23% de violences conjugales

Autre point de vigilance pour la Ville et ses partenaires en cette période : la recrudescence des plaintes de violences conjugales depuis le premier confinement. « Rien que sur le département, une hausse de 23% été constatée, précise Pierre-Frédéric Billet. Et Dreux n’échappe malheureusement pas à cette réalité. De nombreux signalements ont été enregistrés ces derniers mois. Des situations qui ont toutefois été rapidement prises en charge grâce à la coordination et la réactivité des partenaires locaux et des services de la Ville. » « Le plus important était de sécuriser ces victimes en les éloignant du domicile familial, continue Franck Carbonnel. Avec la Mairie mais également l’intervention de l'OPH, des logements ont pu être, en quelques heures, mis à disposition de ces personnes en situation de danger immédiat. Quand la volonté est là, on trouve toujours des solutions ! »

Si vous identifiez des personnes en difficulté, contactez le 115 qui fera le nécessaire auprès des antennes et structures locales.

Campagne hivernale 2020-2021 à Dreux du 1er novembre 2020 au 31 mars 2021

Deux maraudes sont organisées en alternance avec :

Le GIP Relais-Logement

Les mardis, de 19h30 à minuit
Point de rencontre à 20 heures au Marché couvert
Tournée Dreux et communes avoisinantes
Contact : 02 37 42 31 18

La Croix-Rouge locale

Les vendredis, de 19h30 à minuit
Point de rencontre à 20 heures au Marché couvert
Tournée secteur cœur de ville Dreux

Contact : Permanence téléphonique le mardi, le mercredi et le 3e samedi du mois

De 14h à 17h30 au 02 37 42 07 32

Ça vous intéresse

Le référendum d'initiative partagée
Le référendum d'initiative partagée
Qu'est-ce que le référendum d'initiative partagée ?
Le référendum d’initiative partagée est le dispositif prévu par l'article 11 de la Constitution depuis la révision constitutionnelle de 2008. Un référendum portant sur les domaines...