Retour

C’est la saison des feuilles mortes…


28.09.2020

Avec le retour de l’automne, c’est naturellement le retour de la chute des feuilles mortes… qui ne se ramassent pas uniquement à la pelle : c’est aussi l’occasion de se rafraîchir la mémoire en matière d’entretien de la voie publique, à l’approche de la saison hivernale.

« C’est le moment de faire un petit rappel sur les obligations des riverains, pour tout ce qui concerne l’entretien des trottoirs et le ramassage des feuilles mortes », expliquent Sophie Willemin, conseillère municipale déléguée aux espaces verts et à la propreté urbaine et Benoît Souavin, responsable du services espaces verts. Il convient de rappeler que depuis le 1er janvier 2017, la loi interdit l’usage de produits phytosanitaires pour l’entretien des espaces publics. Une interdiction écologiquement vertueuse, mais qui n’a pas simplifié la vie des équipes chargées de l’entretien des trottoirs et plus largement du domaine public.

Collecte jusqu’au 29 novembre

Et l’élue tient à rappeler « que depuis 2017, la responsabilité de l’entretien des trottoirs incombe aux riverains. Comme pour la neige, ils sont tenus de ramasser les feuilles mortes qui pourraient tomber devant leur domicile. Elles peuvent devenir très glissantes en cas de pluie. » Même chose pour les herbes folles qui poussent devant les maisons, ou les résidences pour lesquelles les bailleurs sociaux ou syndics de copropriété doivent d’assurer l’entretien.

« Jusqu’au 29 novembre, la collecte des déchets verts se poursuit, ensuite, il faudra les transporter à la déchetterie, » poursuivent Sophie Willemin et Benoît Souavin. L’élue appelle également à faire preuve de solidarité, avec les personnes dont la santé ne permet plus forcément d’assumer ces tâches. « J’appelle les jeunes à être solidaires avec leurs voisins plus âgés et faire preuve de civisme en les aidant à retirer ces quelques herbes. » A la Ville, on ne ramasse d’ailleurs plus systématiquement toutes les feuilles mortes : « On peut aussi en faire du compost », rappelle Benoît Souavin. « Dans certains parcs, on laisse les feuilles, mais on peut aussi les entasser sous les haies pour faire de l’humus ». 

Ça vous intéresse

Le référendum d'initiative partagée
Le référendum d'initiative partagée
Qu'est-ce que le référendum d'initiative partagée ?
Le référendum d’initiative partagée est le dispositif prévu par l'article 11 de la Constitution depuis la révision constitutionnelle de 2008. Un référendum portant sur les domaines...