Chaîne centenaire

Solidarité
19.12.2019

Ils sont sur tous les fronts. À côté de leur ambulance sur les événements sportifs, dans leur vestiaire des Oriels, en maraude dans les rues… Prêts à réconforter, informer, former… Ces anges gardiens de votre quotidien, ce sont les bénévoles de la Croix-Rouge. Rencontre.

C’est un peu une grande famille. On s’y retrouve entre liens du sang et on y tisse des liens du coeur. A l’instar du président, Cyril Geuffroy, tombé dedans il y a cinq ans, grâce à sa femme, Lucie. Aujourd’hui secrétaire, elle a entraîné sa mère dans l’aventure. « L’antenne drouaise de la Croix-Rouge », résume Gaëtan Mélou, secrétaire adjoint, « c’est une chaîne… Des amis d’amis qui deviennent des amis. On essaye de garder la joie et la bonne humeur tout en respectant les règles ».
Pour l’équipe, le maître-mot est relationnel. Relationnel avec les partenaires, avec les bénévoles, que le bureau élu en février s’attèle à « renforcer », explique Cyril Geuffroy. Chauffeur routier la semaine, il enfile son gilet orange le week-end. Il vit Croix-Rouge. Sans compter ses heures, comme bon nombre de ses coéquipiers. Bonne humeur, volonté et don de soi : c’est la recette du partage des 43 bénévoles. Ici, on donne autant qu’on veut. « On ne peut obliger personne. Si quelqu’un a une heure à nous offrir, on accepte ». Les bénévoles choisissent et tournent sur les postes « en fonction de leur ressenti ».
Cyril Geuffroy l’annonce : « L’unité locale veut se développer au sens large. Continuer les mêmes actions, mais essayer d’en faire encore plus ». Sang neuf et porteurs d’idées sont les bienvenus. « Si quelqu’un nous propose des cours d’alphabétisation par exemple, nous ne sommes pas fermés ».

Reprise des maraudes
Pour l’heure, la Croix-Rouge s’associe avec le GIP Relais-Logement et reprend ses maraudes pour les sans-abris durant la période hivernale. Comme l’an dernier, une équipe spécialisée composée de trois bénévoles accompagnés de professionnels de l’hébergement d’urgence apporte café, soupe tous les vendredis soirs aux sans-abris et les dirige vers un endroit chaud. À leur disposition également des kits d’hygiène femmes et hommes. Et des sous-vêtements ou des vêtements provenant de dons qui alimentent leur vestiaire des Oriels. De la solidarité en chaîne…
Et cela depuis 1870. L’an prochain, l’unité locale soufflera ses 150 bougies en famille.

Ça vous intéresse

Le référendum d'initiative partagée
Le référendum d'initiative partagée
Qu'est-ce que le référendum d'initiative partagée ?
Le référendum d’initiative partagée est le dispositif prévu par l'article 11 de la Constitution depuis la révision constitutionnelle de 2008. Un référendum portant sur les domaines...