Retour

Ils ont composé les mélodies du carillon

Portrait
25.04.2019

Depuis le mois de décembre, leurs mélodies résonnent dans les rues du centre-ville, entre 11 et 18 heures. Clarence, Vanessa, Nantenaina, Nathan, Charles et Iréna, élèves au Conservatoire de l’Agglo du Pays de Dreux, ont composé les sonneries du carillon de l’Hôtel-Dieu avec leur professeur, Alissa Duryee. Rencontre.

Pour les six élèves de la classe de claviers anciens, qui ont entre 8 et 13 ans, l’expérience a commencé en septembre. « Depuis la rentrée, le Conservatoire s’est engagé dans un projet pédagogique consistant à remplacer le solfège classique par des ateliers novateurs », explique Alissa Duryee, professeur. « L’objectif est de travailler l’encodage d’une idée musicale avec une fi nalité plus sympathique que la dictée ». L’idée de faire travailler les enfants sur le carillon lui semble évidente. « Il comprend six notes. Cela convient bien pour un exercice d’écriture
destiné aux enfants ». 

« On a commencé à travailler en binôme à partir de chants pour enfants, comme Frère Jacques, que l’on a coupés, transposés, transformés en les modifiant, en les accélérant ou en les ralentissant. Et ces petits bouts ont été ensuite collés les uns aux autres pour créer un morceau ». Un travail de création, soit semiimprovisé semi-travaillé, soit original, adapté au niveau de l’élève. Mais aussi à sa façon de comprendre les choses. « Différentes méthodes ont été employées pour arriver à un morceau. Plus technique pour certains et plus intuitive pour d’autres ». Et trois mois après, chacun avait créé une petite mélodie.

« Apprendre autrement », c’est une expérience que les enfants ont appréciée et qui devrait être renouvelée. « C’était plus motivant et moins ennuyeux que la dictée », raconte Iréna. Tous ont été surpris en découvrant le carillon, bien loin de leur imaginaire. « Je pensais qu’on allait tirer sur des cordes pour actionner des cloches », explique Clarence. « Et en fait, on s’est retrouvé dans une petite salle avec un ordinateur… », sourit Nantenaina.

Ça vous intéresse

Les grands projets
Les grands projets
Le visage de la ville a changé.
Depuis 1995, beaucoup de quartiers ont été rénovés voire intégralement repensés afin d'améliorer le confort de vie des habitants et de s'adapter aux changements de la société.
Dans les années à venir, Dreux va...