Retour

La jeunesse drouaise : une priorité


03.02.2021

Pierre Desproges disait « la jeunesse est le levain de l’humanité ». En ces temps agités, cette phrase résonne tout particulièrement. Prendre soin de nos jeunes, et les accompagner vers l’avenir, n’est pas seulement un souhait de la ville de Dreux mais une priorité. En ce début d’année, coup de projecteur sur cet engagement aux côtés des plus jeunes à travers des actions concrètes et positives : décryptage du dispositif « Cité éducative ».

« Cité éducative » : apprendre autrement

Fin 2019, Dreux et Vernouillet ont été conjointement labellisées « Cité Éducative » par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, ainsi que par le ministère de la Ville et du Logement.

Ce dispositif s’adresse aux établissements scolaires, écoles et collèges, situés dans les Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville, ainsi qu’aux structures municipales mobilisées autour de ces publics et s’articulent autour de trois axes : conforter le rôle de l’école, assurer la continuité éducative, proposer d’autres modes d’apprentissage complémentaires. 

Pour répondre à ces objectifs, la Direction Enfance, Éducation et Famille de Dreux associée au service parentalité, a mis en place des actions concrètes :

Projet Photos

Tous les mercredis depuis décembre 2020 et jusqu’aux vacances de février, trois collégiens drouais s’initient à la photographie à travers des balades urbaines, puis approfondissent leurs travaux sur ordinateur (analyse des images, retouche photo...). L’objectif de ce projet ? Réaliser, à terme, une exposition mettant en lumière les différents quartiers de la Ville, et les clichés des trois artistes en herbe ! Le petit groupe est encadré par le photographe Pierre Matthieu, président de l’association Photo Vidéo Club Drouais, qui leur prodigue de précieux conseils, et d’un référent jeunesse.

Une superbe occasion pour Hatim, Chérine et Anisse de découvrir l’art de la photographie aux côtés d’un professionnel, mais également apprendre à développer leur sens de l’observation et leur imaginaire. Et peut-être créer de futures vocations... Chérine, élève au collège Pierre et Marie Curie le confirme : « J’étais déjà intéressée par la photographie mais avec ce projet, j’apprends la technique : comment cadrer une photo, la retoucher, faire attention à la lumière, etc. C’est passionnant et ça me donne très envie de continuer la photo ensuite ». 

Équitation adaptée 

Autre projet innovant mis en place dans le cadre de la « Cité éducative », l’équitation adaptée. Cette pratique, destinée à soulager des enfants qui peuvent connaître des fragilités émotionnelles ou comportementales, implique de créer une relation entre le jeune et l’équidé. Durant toute l’année scolaire, 6 enfants de 6 à 11 ans se retrouvent ainsi le mercredi matin aux écuries de Chérisy pour travailler avec des poneys particulièrement adaptés au jeune public. Madeleine Guitton, monitrice d’équitation spécialisée, encadre le petit groupe et les guide dans chaque geste. Ils apprennent ainsi à brosser les poneys, les préparer pour les balades, les diriger en extérieur... 

"L’idée n’est pas de leur apprendre l’équitation", nous explique la monitrice, "mais de valoriser les enfants afin qu’ils retrouvent confiance en eux, qu’ils gagnent en autonomie et en concentration."

Et s’initient également à de petits parcours, comme des slaloms. Une interaction précieuse qui porte ses fruits puisque la professionnelle constate des améliorations notables dans le bien-être des jeunes. L’apprentissage en groupe est également très positif « les enfants s’entraident et communiquent beaucoup sur les gestes à adopter. Ils sont très impliqués ». L’ainée du groupe, Assia, qui participe à ce projet depuis la rentrée, nous confie qu’elle adore s’occuper des poneys, les brosser, les préparer, et les câliner bien sûr !

Ça vous intéresse

Les grands projets
Les grands projets
Le visage de la ville a changé.
Depuis 1995, beaucoup de quartiers ont été rénovés voire intégralement repensés afin d'améliorer le confort de vie des habitants et de s'adapter aux changements de la société.
Dans les années à venir, Dreux va...