Retour

L’église Saint-Pierre poursuit sa réhabilitation


19.02.2021

Classé Monument Historique depuis près de deux siècles, ce remarquable édifice de la Place Métezeau a bel et bien besoin d’une rénovation en profondeur pour retrouver de sa superbe. Un important programme de restauration est lancé par la Ville de Dreux, en collaboration avec la DRAC Centre-Val de Loire et la Paroisse Saint-Étienne-en-Drouais. Explications. 

 « La Ville de Dreux a la chance d’avoir un patrimoine d’une richesse exceptionnelle. Nous nous devons de le préserver et cela passe par l’entretien en continu des édifices. Ces monuments représentent un précieux levier d’attractivité pour notre territoire : 1 euro investi dans le patrimoine, c’est 8 à 9 euros de retombées économiques ! Nous allons donc mener une grande politique de valorisation et de bien-vivre. » souligne Pierre-Frédéric Billet, maire de Dreux. En 2021, un investissement de 1.991 000 euros a été alloué pour l’ensemble du patrimoine historique drouais, dont une enveloppe globale de 601.152 euros pour l’église Saint-Pierre, montant qui sera consacré au bâti et au mobilier. 

8 mois pour le bâti 

Quatre importants chantiers ont été identifiés et jugés prioritaires au regard des dégradations de temps et d’usure constatés. 

1 - Le Chœur

Les travaux du chœur ont débuté en décembre 2019 mais, interrompus en raison de la crise sanitaire, ils reprennent en 2021.

Le projet comporte notamment une importante restauration des élévations et des voûtes du Chœur. L’un de ses voûtains est en effet de forme convexe. L’architecte en chef des Monuments historiques, Régis Martin, la redressera à l’aide d’une technique innovante spécialement conçue pour le chantier Drouais. Une opération dont nous vous parlerons dans un prochain numéro !

Pour rendre au Chœur sa majesté d’origine, les vitraux seront aussi restaurés et l’ensemble bénéficiera d’un nouvel éclairage dont les nuances feront ressortir les plus beaux détails architecturaux.  

2 - Installation de protection « anti-pigeons »

Les combles de l’église subissent depuis des années l’invasion des pigeons. Ces animaux causent des dégâts considérables qui, au fil du temps, affaiblissent la structure du bâtiment.

Des raquettes grillagées seront installées au niveau des ouvertures accessibles aux volatiles. Un nettoyage et une désinfection des combles seront également effectués. 

Pour ces travaux, la DRAC est susceptible de les subventionner à hauteur de 50%.

Le mobilier

1 - L’orgue

Cet instrument historique nécessite une intervention afin d’améliorer sa sonorité. La machine Baker,(dispositif pneumatique permettant de diminuer la résistance du clavier), sera restaurée et les touches plus simples à manier. 

Subventions de la DRAC à hauteur de 50%.

2- Deux œuvres d’art

Il s’agit de deux huiles sur toile : Grégoire-le-Grand (fin XVIIème début XVIIIème) et Sainte Femme au pied de la Croix (début XIXème). 

Subventions de la DRAC à hauteur de 40%.

Cela entre dans le cadre d’un plan pluriannuel de restauration d’œuvres entamé en 2017 et qui s’étend jusqu’à fin 2022. 3 œuvres ont déjà été restaurées et 5 doivent encore être remises en état.

Bon à savoir

Grégoire-le-Grand et Sainte Femme au pied de la Croix font partie des œuvres sélectionnées dans le cadre du projet « Le plus grand musée de France ».

Valorisation du patrimoine

Dreux est une ville de caractère, riche de son patrimoine naturel, paysager et surtout, de son historique remarquable. Des atouts que la nouvelle municipalité souhaite mettre en valeur en s’engageant durablement dans une politique patrimoniale de conservation et de valorisation. « Nous voulons avoir une approche de la culture plus généreuse, plus inclusive, explique Fouzia Kamal, adjointe à la Culture, au Patrimoine et au Tourisme. Que nos administrés, nos familles drouaises, puissent se réapproprier leur ville, ses trésors et ses nombreuses œuvres admirables. »

Depuis juillet 2020, un travail est donc mené avec l’élue et le service Musée et Patrimoine pour offrir aux habitants ainsi qu’aux visiteurs extérieurs un nouveau regard sur la cité durocasse et ses trésors. Une web-série sur le patrimoine historique baptisée « Les Mystères de Dreux » a ainsi déjà vu le jour et est, depuis 2021, diffusée sur les outils digitaux de la Ville (Facebook et YouTube). « À partir de début juin et en espérant que la situation sanitaire s’améliore, nous proposerons un cycle de visites thématiques et commentées », poursuit Fouzia Kamal. Celui-ci débutera par l’animation « L’église vous est contée ». L’occasion de découvrir l’histoire du vitrail de Notre-Dame de Lorette ou encore, les graffitis de l’église Saint-Pierre. « Notre ambition ? Faire découvrir la ville sous un angle historique et artistique, souligne l’élue qui espère bien, à travers ses nouveaux rendez-vous, créer des temps d’échanges et renforcer les liens qui unissent les citoyens au territoire. » Des visites qui seront étendues à d’autres sites culturels de la ville. » Ainsi, le Beffroi fera prochainement l’objet d’une ouverture mensuelle au public individuel (1er week-end de chaque mois).

Ça vous intéresse

Les grands projets
Les grands projets
Le visage de la ville a changé.
Depuis 1995, beaucoup de quartiers ont été rénovés voire intégralement repensés afin d'améliorer le confort de vie des habitants et de s'adapter aux changements de la société.
Dans les années à venir, Dreux va...