La Consule générale du Maroc en visite à Dreux

La Consule générale du Maroc en visite à Dreux

Vendredi 14 janvier, Pierre-Frédéric Billet, maire de Dreux, a eu le plaisir de recevoir la visite de Rajae Benchaji, la nouvelle Consule générale du Royaume du Maroc à Orléans qui a pris ses fonctions le 1er septembre dernier. L’occasion de réaffirmer les liens historiques entre la mairie de Dreux et le Consulat, mais aussi de construire de nouveaux projets de coopération.

Après avoir visité la cité durocasse, Rajae Benchaji s’est rendue à l’Hôtel de Ville pour échanger longuement avec Pierre-Frédéric Billet, maire de Dreux. “Cette rencontre est importante car nous devons entretenir de bonnes relations avec le Consulat. La communauté marocaine est la première communauté extra-européenne ici à Dreux. Nombre de nos habitants sont en lien avec le Consulat pour des raisons administratives, mais au-delà de cet aspect, on veut aller plus loin en développant davantage la coopération culturelle.” Ce que confirme Rajae Benchaji: “Le Consulat se veut être facilitateur, mais aussi veiller au rayonnement culturel. À Dreux, la communauté marocaine est la plus grande. À l’échelle départementale, c’est aussi la deuxième. Ce temps d’échange avec Monsieur le Maire a pour objet de créer des canaux d’échanges et de communication pour pouvoir faire évoluer des coopérations.”

De nouvelles pistes de coopération

L’enjeu de cette visite était aussi d’évoquer de futurs projets entre Dreux et le Royaume du Maroc. “L’idée aujourd’hui serait de créer un jumelage avec une commune marocaine. Nous réfléchissons à trouver une bonne ville. C’est une volonté d’avoir une attache, une relation territoriale là-bas. On a aussi abordé des échanges culturels qui pourraient se concrétiser dans les prochains mois, les prochaines années. Faire venir des artistes par exemple comme des poètes chanteurs traditionnels car on a des anciens ici à Dreux et cela leur ferait énormément plaisir. Ça a du sens et ça serait l’opportunité aussi de faire découvrir cet art.” Pour mettre en œuvre ces projets, la municipalité a ainsi besoin de l’appui du Consulat pour créer une nouvelle impulsion avec le Royaume du Maroc.

“Mettre en valeur la force marocaine”

Au cours de cette visite, une rencontre a également été organisée à la maison Proximum Centre-Ville avec des représentants d’associations marocaines, mais également des chefs d’entreprise qui tous œuvrent et participent au dynamisme du territoire drouais. Rajae Benchaji a ainsi félicité les marocains établis à Dreux pour leur parfaite intégration, leur contribution et leur exemplarité. “C’est tout d’abord une satisfaction personnelle de savoir que nos marocains sont épanouis, bien accompagnés et bien accueillis à Dreux. Je tenais également à vous rencontrer parce que si le Consulat est là, c’est pour vous. C’est notre raison d’être. Nous sommes là pour vous servir quelque soit vos démarches notamment administratives, mais aussi pour vous accompagner dans vos projets.” Pour rapprocher le Consulat de sa communauté, la dématérialisation a d’ailleurs été facilitée. Les services consulaires devraient d’ailleurs se déplacer à Dreux prochainement : une initiative qui a été discutée lors de l’échange entre Pierre-Frédéric Billet et la Consule. La diplomate a enfin souligné les ressources et les énergies présentes à Dreux. “On compte sur vous pour montrer et mettre en valeur cette force de la communauté marocaine que ce soit sur le volet culturel, associatif, économique, ou encore de la recherche. Mais aussi, ses valeurs de partage, de générosité, de tolérance et d’un l’islam marocain modéré. Vous le faites déjà très bien et j’en suis très fière !”

Pour sa part, le maire a profité de cette réunion conviviale à la maison Proximum pour distinguer Raif Bouaza, responsable de la mosquée des Oriels. “C’est quelque chose que je fais assez peu souvent, mais Raif Bouaza est une figure ici à Dreux. Un homme qui a fait beaucoup pour la communautée en structurant notamment avec les autorités locales dont mon prédécesseur la pratique du culte musulman et la reconnaissance légitime que la communauté marocaine devait avoir à Dreux. C’est une personnalité connue, reconnue, aimée et respectée. C’est pourquoi on lui remet aujourd’hui la médaille de la Ville gravée à son nom pour le remercier.”

Le parcours de Rajae Benchaji

Après des études dans le management, Rajae Benchaji commence sa carrière dans le secteur privé sur des projets de coopération à l’internationale. Elle intègre ensuite le ministère des Affaires étrangères et ce, pendant 12 ans. La diplomate y occupe plusieurs postes à responsabilité : de cadre à cheffe de projet, elle devient ensuite cheffe de division au sein du ministère. Depuis septembre 2021, Rajae Benchaji est désormais à la tête des services du consulat du Royaume du Maroc à Orléans. Elle remplace son prédécesseur, Kamal El Mehdaoui.