La place Rotrou entre dans sa phase finale

La place Rotrou entre dans sa phase finale

Le compte à rebours est lancé : dans deux mois, le chantier de la place Rotrou touchera à sa fin. En septembre, les Drouais découvriront un espace réinventé destiné à devenir un nouveau lieu de vie pour tous. D’ici là, les travaux se poursuivent encore tout l’été. Dans l’attente de la livraison des travaux, Pierre-Frédéric Billet, maire de Dreux, s’est rendu sur site avec deux de ses adjoints et les membres du comité Proximum Centre-ville pour un point d’étape.

Il s’agira de la première réalisation du projet de transformation du centre-ville pour le rendre plus attractif et agréable. L’aménagement de la place Rotrou offrira aux habitants, commerçants et visiteurs extérieurs, un nouvel espace de centralité aux usages et aux ambiances multiples. Flânerie en terrasse, virée shopping, balade à pied ou à vélo, pause fraîcheur au pied des corolles, activités culturelles en plein air… Tous les ingrédients seront réunis pour que la place Rotrou redevienne un lieu emblématique du paysage drouais, une vraie place de quartier, et non plus… un simple parking ! Et à quelques semaines de la fin du chantier, « on se rend d’ores et déjà compte de toute la dimension et la grandeur de la place Rotrou, » a souligné, satisfait, Pierre-Frédéric Billet.

Une place rafraîchissante

Aujourd’hui, et face au réchauffement climatique, il est nécessaire de ramener la nature en zone urbaine. Les projets d’aménagements répondent désormais . cette priorité, et la place Rotrou a été repensée dans ce sens avec le cabinet Atelier Espace Libre. « L’enjeu pour nous est de développer à travers la ville des îlots de fraîcheur à l’image de la place Rotrou qui aura une réelle identité végétale,  » a précisé le maire.

Nous procéderons à sa végétalisation à l’automne prochain, après la réception des travaux. Il faudra toutefois compter quelques mois pour que la nature prenne toute son ampleur, soit d’ici le printemps-été 2023.

Pierre-Frédéric Billet

En attendant, deux corolles de 50m2 seront install.es au centre de la place et pourront être déplacées à l’occasion des futures manifestations envisagées sur le site. Pour renforcer le caractère naturel de la place, Pierre-Frédéric Billet et son équipe municipale « aimeraient, avec les riverains volontaires, végétaliser certaines façades et créer des plantations ». Dans cette même logique de co-construction, la Ville souhaite mettre en place une commission pour définir avec des Drouais le futur plan de fleurissement et arbres à planter.

À noter : l’aménagement va en outre intégrer des brumisateurs et un miroir d’eau afin d’apporter toujours plus de fraîcheur. À cela s’ajoute une place désimperméabilisée à hauteur de 70% (contre 100% imperméable auparavant) avec l’implantation de pavés joints verts, y compris sous les stationnements minutes. Ces zones perméables permettront de retenir une grande partie des eaux pluviales. Enfin, le revêtement de finition sera, pour sa part, traité avec un matériau clair pour contrer l’effet d’îlot de chaleur en renvoyant les rayonnements du soleil sans les stocker.

Une place vivante

À l’approche de la fin du chantier, le maire a rappel. que la municipalité compte bien accompagner les commerçants de la place Rotrou souhaitant adapter leurs activités à ce nouvel espace, et notamment profiter des futures terrasses à l’instar de Firat Pekgoz, gérant du kebab Chez Chero.

Si les restaurants et les bars de la place souhaitent bénéficier d’espaces extérieurs, il faudra remplir les conditions de la charte des terrasses. On est déjà en relation avec certains établissements. On espère qu’ils vont jouer le jeu pour apporter de la vie et de la convivialité.

L’objectif pour la Ville est aussi de redynamiser les rues Parisis, Rotrou et Orléans, et d’aider les commerces de proximité à booster leur activité. La Ville compte par ailleurs profiter de cet aménagement pour proposer de nouveaux rendez-vous avec par exemple du cinéma en plein air, des concerts, des foires à tout et des marchés. De quoi revitaliser cette place coeur de ville et générer de belles retombées économiques pour les commerçants drouais !

Place aux piétons

Les quatre-roues ne seront désormais plus prioritaires place Rotrou, à la fois pour circuler et stationner. La largeur de la voie vers la rue d’Orléans a été réduite et la vitesse limitée à 20 km/h. Quinze minutes de stationnement seront autorisées sur les 7 places conservées par la Ville dont une en PMR. « Ces dépose-minute seront gérés par des bornes et faciliteront le turn over nécessaire. Dans quelques mois, on lancera aussi un système de vidéo-verbalisation. On veut que ce soit parfaitement contrôlé et on ne veut pas que les gens se garent n’importe comment ici ! » a indiqué le maire.

L’apaisement de la circulation sur cette zone participera à créer un cheminement piéton et cyclable sécurisé pour apprécier tous les lieux d’intérêts de ce site qui concilie la nature, l’urbanité et l’humain.

Et la statue de Jean de Rotrou ?

Elle trônera à l’entrée de la place et accueillera les visiteurs arrivant de la rue Parisis. Elle sera mise en exergue avec un piédestal végétalisé. Une touche verte pour que Jean de Rotrou se fonde en toute harmonie dans ce nouveau décor. Et sous ses pieds, une nouvelle capsule temporelle viendra s’y loger avec des témoignages de Drouais.