La Ville soigne ses aides à domicile

La Ville soigne ses aides à domicile

Elles ont été en première ligne tout au long de la pandémie et leur travail n’est pas toujours reconnu à
sa juste valeur. La Ville a fait un effort sur le plan salarial et elle vient de doter toutes les aides à domicile
d’un véhicule de service. Une dizaine de postes sont d’ailleurs disponibles pour aider les Drouais âgés
à vivre longtemps dans leur environnement habituel.

Tous les jours de l’année, elles sont sur le pont. Les aides à domicile du Centre communal d’action sociale
(CCAS) ne s’arrêtent jamais pour venir en aide aux 247 usagers du service recensés sur la ville. Une aide
indispensable pour tous ces seniors qui veulent par-dessus tout vivre aussi longtemps que possible dans
leur propre logement.
«Ce qui s’est passé chez Orpéa nous fait réfléchir,» dit Pierre-Frédéric Billet, maire de Dreux. « Que fait-on de nos seniors ? Comment les politiques, la société, envisagent la vie et quelle fin de vie leur propose-ton?» À Dreux, Pierre-Frédéric Billet a décidé d’investir pour les personnels chargés d’accompagner les aînés de la Ville. En commençant par une amélioration de leurs conditions salariales, mais également en mettant à leur disposition un parc automobile «qui leur permettra désormais de ne plus utiliser leur véhicule personnel. Un geste «appréciable» disent les aides à domicile, « nous sommes contentes, surtout avec le prix actuel des carburants.» Une vingtaine de voitures de type citadine, ont enrichi le parc du CCAS. « C’est un budget de 35.000€ par an, ce qui nous permet aussi d’être attractifs pour ces postes,
c’est important, » ajoute le maire. L’objectif étant de renforcer le maintien à domicile. «C’est fondamental et c’est ce que veulent les gens. Cela ne peut se faire que si des personnes engagées, dévouées comme c’est le cas ici, offrent un travail de qualité au quotidien, 365 jours par an. Orpéa a permis de comprendre que grâce à votre travail, les gens peuvent avoir une fin de vie aussi digne que possible. »
Pierre-Frédéric Billet a également annoncé que la Ville avait l’intention de réinvestir sur le site de la résidence autonomie de la Vaumonnaie et ses 63 studios permettant aux personnes âgées de vivre en autonomie. « Je ne conçois pas que l’on fasse de l’argent sur le dos des gens. »

En chiffres

Le service d’aide à domicile réalise 28.000 heures d’interventions par an réparties en activités aussi diverses que les toilettes, repas, ménage, mais également courses, promenades et soutien social.

20% des Drouais ont plus de 60 ans, ce qui correspond à une augmentation de 6% depuis 2016.
45% des personnes âgées de plus de 75 ans vivent seules à leur domicile.
135 usagers utilisent le service de téléassistance.
79 personnes bénéficient du portage des repas.
65 personnes sont suivies pour des soins infirmiers à domicile.