L’ar[T]senal célèbre les arts numériques

L’ar[T]senal célèbre les arts numériques

Après Inspiré.e.s Acte 1, qui faisait la part belle à la peinture contemporaine, le centre d’art se consacre cette fois à la création numérique. Du 4 février au 29 mai, 7 artistes récemment diplômés du Fresnoy à Tourcoing, présentent leurs œuvres entre les murs de l’ar[T]senal. À la croisée de plusieurs champs artistiques, cette exposition est l’occasion de s’immerger dans un art passionnant et en constante mutation.

« Captiver tous les publics »

Chaque année, le centre d’art porte un regard tout particulier sur un support de création à travers une manifestation thématique “art & média”. L’objectif ? Favoriser l’accès à tous aux différents supports qui constituent les arts visuels. « L’exposition de ce début d’année Inspiré.e.s – Acte 2 : Arts numériques, poursuit cet engagement, souligne Fouzia Kamal, adjointe à la culture. Nous voulons permettre au public de décrypter, comprendre, et s’émerveiller de la multiplicité des formes d’arts numériques, aussi riches que foisonnantes. » Pour ce second volet, l’ar[T]senal s’est orienté vers 7 jeunes artistes, tous issus du Studio national des arts contemporain du Fresnoy qui fait référence en la matière : « Nous les avons sélectionnés pour leur capacité à captiver tous les publics, du connaisseur au simple visiteur, grâce à des œuvres à la fois intrigantes, belles et accessibles. » précise Fouzia Kamal. Se situant au carrefour entre plusieurs disciplines : musique, danse, dessin, cinéma, ou encore réalité virtuelle et intelligence artificielle, cette exposition nous prouve que l’art n’est pas incompatible avec la science ou la technologie. Au contraire, les œuvres d’arts numériques sont un vrai lieu d’échange et de dialogue entre différents champs de création.

Expérience immersive

Plus qu’une exposition, Inspiré.e.s – Acte 2 se veut être une expérience immersive, une plongée ludique dans l’univers des créateurs. Pour cela, le centre d’art a choisi de dédier chacune de ses salles à un artiste. Grâce à des ambiances sonores et visuelles savamment choisies, le public n’est plus seulement dans la contemplation de l’œuvre mais entre en relation, voire interagit, avec celle-ci. Avec Saïd Afifi, vous serez par exemple invité à déambuler paisiblement dans un paysage souterrain, muni de lunettes de réalité virtuelle. David Ayoun proposera quant à lui d’être acteur et sujet de son œuvre qui reproduit chacun des mouvements du spectateur, à la manière d’un avatar. Du côté de Evangelía Kranióti, l’artiste militante pour les droits des femmes vous entraînera dans un documentaire photographique retraçant l’histoire de travailleuses précaires. C’est bien à travers cette pluralité d’œuvres que l’exposition tire toute sa force : les artistes nous questionnent autant sur notre relation au monde numérique qu’au monde réel, et interroge aussi sur la frontière si ténue qui les sépare.

Avec Saïd Afifi, David Ayoun, Constantin Dubois, Bárbara Palomino, Jonathan Pêpe, Evangelía Kranióti, Victor Vaysse

Bon à savoir

À l’occasion de cette exposition, le centre d’art propose de suivre chaque mois un artiste de l’exposition en résidence à travers des rencontres et workshops. Concerts, soirées arcades ou performances chorégraphiques en lien avec des œuvres de l’exposition seront également proposés. Renseignements et inscriptions auprès de l’ar[T]senal.

Infos pratiques

Inspiré.e.s – Acte 2 : Arts numériques
Du 4 février au 29 mai
13, place Mésirard