L’hôpital se renforce

L’hôpital se renforce

Un nouveau chef de service, l’arrivée de deux jeunes chirurgiens en provenance de l’AP-HP (Assistance publique Hôpitaux de Paris, le service chirurgie du centre hospitalier de Dreux est paré pour l’avenir après la rénovation récente selon les plus hauts standards de qualité, de quatre salles du bloc opératoire.

Il y a eu du changement au cours de l’été au sein du service de chirurgie générale du centre hospitalier. Le docteur Eric Pappalardo en a pris la direction et a eu le plaisir d’enregistrer l’arrivée de deux nouveaux chirurgiens qui vont prendre leurs fonctions dans les jours à venir. Deux jeunes praticiens âgés de 35 ans qui ont profité de l’été pour prendre leurs marques en assurant les gardes d’un service appelé à se développer puisqu’il dispose maintenant d’un chirurgien de plus.

« Un service très complet »

Et il faut croire que la réputation de l’hôpital drouais est parfois plus forte à l’extérieur de la ville, puisque c’est sur la recommandation de confrères parisiens qui leur ont vanté la qualité de la structure drouaise que les nouveaux chirurgiens ont choisi le centre hospitalier Victor Jousselin. « Nous allons être cinq désormais », se réjouit le docteur Pappalardo, « On avait déjà une bonne activité, avec un praticien supplémentaire nous allons pouvoir faire plus. Nous recrutons deux praticiens qui sont d’anciens chefs de clinique des hôpitaux de Paris, qui ont des compétences en chirurgie digestive, en cancérologie, en chirurgie bariatrique et en chirurgie endocrinienne. Ils se joignent à trois praticiens qui sont là depuis longtemps. A nous cinq, nous couvrons la quasi-totalité de la pathologie digestive, aussi bien la cancérologie que les pathologies inflammatoires, type Crohn et la pathologie fonctionnelle, la chirurgie de paroi. En plus, nous avons des collaborations avec les autres services. Nous avons un service très complet avec un bon niveau de chirurgie, qui assure aussi la prise en charge des urgences. Pour les pathologies lourdes type carcinose, chirurgie hépatique, on a des accords de collaboration avec des CHU pour une prise en charge selon les derniers standards et les dernières recommandations des sociétés savantes. »

Les nouveaux arrivants

Le docteur Razvan Aprodu était jusqu’ici chef de clinique à l’hôpital Georges-Pompidou. « Je cherchais un poste et l’anciens chef de service connaissait mon responsable et nous avons été mis en contact. Ca s’est très bien passé ». Le docteur Aprodu a commencé à intégrer le système de gardes. « Cela facilite les choses, on fait connaissance avec les gens, avec les habitudes du service. » Il prendre officiellement ses fonctions le 1er novembre.

Le docteur Soumaya Bekada vient de prendre son poste au premier septembre « J’ai effectué des gardes cet été pour m’habituer à l’organisation et au relationnel avec les équipes médicale et paramédicale. » Le docteur Bekada arrive également tout droit de l’AP-HP où elle a exercé à l’hôpital d’Amiens, à Cochin puis Avicenne. « Je cherchais une structure à taille humaine avec un certain niveau de compétence, un plateau technique qui vaille le coup on a très vite entendu parler de l’hôpital de Dreux qui m’a été conseillé par de nombreux professeurs de l’AP-HP. C’est très stimulant, en plus des urgences classiques, on commence aussi à programmer des patients, les équipes sont compétentes disponibles, autonomes, il y a une qualité de prise en charge du patient importante et très humaine. C’est un service qui en vaut la peine. »

Légende photos : L’équipe de chirurgie avec ses nouveaux praticiens. De gauche à droite, les Docteurs Eric Pappalardo, Bogdan Stan-Iuga, Soumaya Bekada et Razvan Aprodu.