Retour

Rythmes scolaires, la ville demande une dérogation pour 2014


15.02.2013

Les jeunes écoliers drouais vont rester à la semaine de quatre jours pour l’année scolaire 2013-2014. En effet, comme elle en avait la possibilité jusqu’au 31 mars, la Ville a déposé une dérogation. Pour ce faire, Gérard Hamel, maire, à la demande du conseil municipal, a fait part au Directeur académique de son souhait de reporter l’application de la réforme à la rentrée 2014 pour toutes les écoles de la commune.

 Interview de Pierrette Laval, adjointe au maire chargée de l’Éducation.

Que dit précisément la réforme ?
D’emblée, je tiens à dire que la demande de dérogation ne signifie pas, bien au contraire, mon opposition à la semaine de quatre jours et demi. Quant au décret du 24 janvier 2013 relatif à l’organisation du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires, il fixe comme nouveaux principes :
• L’étalement des 24 heures d’enseignement
hebdomadaire sur neuf demi-journées,
incluant le mercredi matin ;
• Une journée de classe de 5 h 30 maximum ;
• Une demi-journée de 3 h 30 maximum ;
• Une pause méridienne de 1 h 30 minimum.

La demande de dérogation doit-elle être motivée?
Absolument. L’intérêt des élèves étant la priorité absolue toute dérogation doit être justifiée par les particularités du Projet éducatif territorial qui associe l’ensemble des partenaires concernés par l’éducation des enfants. Ce projet ne peut être établi dans l’urgence et la mission du Coordonnateur du Projet Éducatif Global, récemment désigné par la Ville, aboutira, pour un travail de qualité, au 1er semestre 2014.

Y a-t-il d’autres raisons ?
Oui, car les délais restreints (entre mars et août 2013) pour une réorganisation importante des services de la Ville pour la mise en place de la réforme ne sont pas des gages de qualité.
Il y a aussi l’aspect financier. En effet, en terme budgétaire, les actions complémentaires qui en découleraient (restauration du mercredi, actions périscolaires sur des temps quotidiens supplémentaires, transport scolaire le mercredi, etc.) ne sont pas prévues au budget 2013 et ne seraient pas couvertes par les subventions incitatives de l’État.
Nous pouvons également craindre des difficultés de recrutement sur
le bassin drouais de personnes supplémentaires sur des temps non
complets et des périodes précaires.

Que dites-vous pour conclure ?
Beaucoup déplorent aujourd’hui que les municipalités prennent des dispositions de manière unilatérale. C’est pourquoi, ici à Dreux, il est décidé que la réforme se fasse dans l’échange et la concertation. Il faut donc nous laisser du temps.

 

 

 

Actualité de votre ville

Voir toutes les actualités

  • Quartier Prod'homme : lancement d’une opération coup de poing propreté
    Quartier Prod'homme : lancement d’une opération coup de poing propreté
    Il était important pour la municipalité d’envoyer un signal fort et positif en matière de propreté dans les quartiers. C’est chose faite depuis ce matin ! Pierre-Frédéric Billet, maire de Dreux, au côté de son élue Sophie Willemin en charge des Espaces verts...
  • C’est la saison des feuilles mortes…
    C’est la saison des feuilles mortes…
    Avec le retour de l’automne, c’est naturellement le retour de la chute des feuilles mortes… qui ne se ramassent pas uniquement à la pelle : c’est aussi l’occasion de se rafraîchir la mémoire en matière d’entretien de la voie publique, à l’approche de la...
  • Gare SNCF : deux ans pour la rendre accessible à tous
    Gare SNCF : deux ans pour la rendre accessible à tous
    Depuis 2015, de nombreuses infrastructures du projet Pôle Gare ont été réalisées pour renforcer le positionnement de la gare dans la ville. Un nouveau chantier d’une durée de deux ans vient de débuter. Mise aux normes d’accessibilité et rénovation sont au...

Ça vous intéresse

Le référendum d'initiative partagée
Le référendum d'initiative partagée
Qu'est-ce que le référendum d'initiative partagée ?
Le référendum d’initiative partagée est le dispositif prévu par l'article 11 de la Constitution depuis la révision constitutionnelle de 2008. Un référendum portant sur les domaines...