Plan canicule

Plan canicule

Été 2021 : le plan canicule du CCAS est activé

Comme chaque année, la Ville de Dreux et son Centre communal d’action sociale (CCAS) se préparent
aux fortes chaleurs. Plusieurs actions sont conduites à l’attention des personnes fragiles et isolées de
la commune. Prudence, vigilance et solidarité sont de mises.

L’utilité du registre communal

À ce jour, le registre communal compte 163 inscrits. Ce dispositif de veille permet de recenser les plus vulnérables (personnes de plus de 60 ans reconnues inaptes au travail, de plus de 65 ans ou personnes à mobilité réduite isolée) et est réservé exclusivement à l’intervention ciblée des services sanitaires et sociaux. Il permet d’assurer un contact régulier avec les publics identifiés en cas de déclenchement de plan d’alerte (canicule, grand froid) et d’urgence. « Les périodes de confinement ont permis d’éprouver l’utilité de ce registre, confirme Mounir Chakkar,
adjoint au maire à la solidarité et vice-président du CCAS. Plus de 2.000 appels ont été passés, 30 personnes aidées et 10 portages de repas mis en place. »

Comment s’inscrire ?


En ligne ici
• Par téléphone au 02.37.42.22.04 (service Animations Seniors).
• Auprès des maisons Proximum.
• Auprès de l’accueil du CCAS (24, rue des Gaults).
À noter que l’inscription sur le registre communal doit être renouvelée tous les ans.

“ Une solution adaptée à chaque situation ”

Pour veiller au bien-être et à la sécurité des plus vulnérables, le CCAS renforce sa présence sur le terrain. «Des visites de courtoisie seront organisées pour ceux et celles qui en feront la demande. Cette action sera assurée par notre service Animation Seniors qui préviendra toujours en amont les usagers de l’identité de l’agent ainsi que le jour et l’horaire de son passage, » précise Mounir Chakkar. Cette année, une permanence téléphonique joignable
7j/7 a aussi été aussi mise en place à la Vaumonnaie (voir le numéro ci-dessus du service Animations Seniors).

Appel à la solidarité


Le CCAS et la Ville de Dreux misent également sur la vigilance de tous. Chaque Drouais peut en effet identifier des personnes isolées et/ou fragiles dans son entourage ou dans son voisinage. 13.000 courriers ont été adressés début juillet à tous les foyers. La municipalité compte aussi sur le tissu associatif, comme l’Odarpa, pour repérer les personnes les plus à risques.