Présentation de la ville 

Dreux aujourd’hui

Située au carrefour de la Normandie et de l’Île-de-France, Dreux rayonne au cœur d’un territoire riche de son histoire, de sa population, de son patrimoine bâti et naturel. Sa position géographique et son cadre de vie en font une ville d’équilibre idéale pour y résider, travailler, développer une activité, se cultiver, pratiquer un sport, se mettre au vert et s’évader …  

Son charme, son caractère, son fleurissement, son dynamisme et ses équipements de qualité sont autant d’attraits qui séduisent les Drouais et les visiteurs extérieurs. Il faut dire qu’au cours des trois dernières décennies, la ville s’est réinventée, embellie et affirmée. De nombreux aménagements ont été menés pour améliorer la qualité de vie de la deuxième ville la plus habitée d’Eure-et-Loir, mais également la plus jeune.  

Aujourd’hui, Dreux continue de dévoiler toute sa potentialité. De grands projets sont actuellement engagés pour la rendre toujours plus agréable, naturelle et attractive. Toutes les facettes de l’action municipale sont ainsi mises au service de ce triple objectif !  

Fière de son passé, de son présent, Dreux est résolument tournée vers l’avenir. Par son héritage, sa force et ses idées, la cité royale durocasse ne cesse de cultiver son identité, ses qualités et ses singularités afin de révéler au plus grand nombre toute sa richesse et sa douceur de vivre !  

L’identité de Dreux en chiffres 

  • 31.191 habitants  
  • 1 279 hab./km2 
  • 24,27 km2 de superficie 
  • 6 quartiers 
  • 10 édifices protégés au titre des monuments Historiques 
  • 350 associations 
  • 6.200 sportifs licenciés 
  • 9 édifices protégés au titre des monuments Historiques 
  • 235 hectares d’espaces verts 
  • 12.400 arbres 
  • 3.400 hectares de forêts 
  • 21 sentiers de randonnées 

Un peu d’histoire 

La légende raconte que Dreux serait née d’un mythe et aurait été fondée par Drius après le Déluge. Il aurait donné son nom à Dreux et fait appeler ses habitants les “Druides” installés alors aux confins de l’antique forêt des Carnutes dont la forêt domaniale en est aujourd’hui en partie l’héritière. 

Bien que les origines de Dreux soient toujours méconnues, la seule certitude probante est celle de sa naissance au Moyen-Âge. C’est à cette époque que Dreux se bâtie au bord de la rive gauche de la Blaise, source de son activité, celle de l’industrie du drap notamment.  

Carrefour fluvial et routier très fréquenté, le petit bourg prospère et se fortifie. Son château, un des plus puissants de toute l’Île-de-France, se dresse alors comme une sentinelle avancée du domaine capétien face à la puissance rivale des ducs de Normandie.  

Sous le règne de Clovis, la ville devient le Comté de Dreux et s’affirme comme une place stratégique pour la défense du royaume de France. En 1108, le Comté de Dreux appartient à Louis VI le Gros qui accorde aux bourgeois les “droits de commune”, donnant alors naissance à la Commune de Dreux.  

Préservée des aléas de l’Histoire, Dreux a gardé sa morphologie initiale, partagée entre ville haute et ville basse, protégée des vents grâce à une colline haute sur laquelle se dresse la chapelle royale, l’un des joyaux de la ville de Dreux qui abrite la nécropole de l’illustre famille d’Orléans. En contrebas de son majestueux parc, des murailles et des tours rondes ceinturent encore la cité, vestiges de l’ancien château de Dreux.  

Érigée en 1816 à l’emplacement de l’ancienne forteresse des Comtes de Dreux, la chapelle est le premier édifice élevé dans un style néoclassique par la duchesse d’Orléans. Son fils, le roi Louis-Philippe, l’agrandira quelques années plus tard dans un style néogothique et deviendra alors “royale”.  

Le passé a légué à Dreux et à ses habitants d’autres monuments parmi lesquels le beffroi, la chapelle de l’hôtel-Dieu et son tour des enfants trouvés, la maison romane ou encore, l’église Saint-Pierre. Au total, ce sont 9 monuments protégés au titre des Monuments Historiques.  

Consciente de cette richesse, la municipalité conduit et accompagne des programmes ambitieux de restauration et de valorisation.  

Le blason  

Au XIIe siècle, Robert, fils de Louis VI le Gros, Roi de France et Comte de Dreux, octroya à la ville de Dreux son blason, échiqueté d’or et d’azur (bleu) avec le bord de gueules (rouge). Par la suite, le bord de gueules fut remplacé par une branche de chêne d’où sortent le gui et le gland, sur un fond d’argent, et surmonté d’une couronne. Le chêne fait d’une part référence aux Druides, dont les légendes racontent qu’ils avaient eu Dreux pour capitale et rappelle d’autre part que cette essence est l’une des plus prolifères du territoire drouais. Elle occupe en effet 50% de la surface de la forêt domaniale. Les armoiries ont été enregistrées dans l’armorial de la Généralité de Paris, le 20 novembre 1696. 

L’Agglo du Pays de Dreux 

Cœur battant de l’Agglo du Pays de Dreux, la cité durocasse est le centre névralgique de cette communauté d’agglomération qui se compose de 81 communes et rassemble 115.000 habitants. Il s’agit de la première intercommunalité de la Région Centre-Val de Loire par sa superficie et la quatrième par sa population. De nombreuses lui sont dévolues comme les transports, l’assainissement, les déchets.  

Retrouvez tous les services proposés par l’Agglo du Pays de Dreux, ainsi que toutes les infos pratiques sur www.dreux-agglomeration.fr  

COORDONNÉES 

Agglo du Pays de Dreux 
4, rue de Châteaudun 
BP 20159 – 28103 Dreux Cedex France 
Tél. : 02 37 64 82 00 
Mail : contact@dreux-agglomeration.fr 

Horaires 

Du lundi au jeudi : de 9h à 12h et de 13h30 à 17h00 
Le vendredi : de 9h à 12h et