Rochelles : Le 30 km/h sera étendu sur le secteur Sarrail

Rochelles : Le 30 km/h sera étendu sur le secteur Sarrail

Après un premier échange fin septembre avec les riverains de l’avenue du Général Sarrail, Sébastien Leroux, adjoint au maire en charge notamment de la voirie, s’était engagé à revenir avec des propositions opérationnelles. Lundi 18 octobre s’est donc tenue à la maison de quartier des Rochelles une réunion publique. À l’invitation de la Ville, une vingtaine d’habitants s’est déplacée pour découvrir les plans réalisés par le service du bureau d’études d’aménagement urbain.  

À main levée et à la majorité, les riverains ont adopté l’extension de la zone 30 sur le secteur Sarrail ainsi que l’implantation de plusieurs stops sur l’avenue afin de casser la vitesse. Pour Sébastien Leroux, « un temps d’observation sera nécessaire afin de voir si ces aménagements auront des impacts sur les comportements à risque. Il faut aussi rappeler qu’à ces dispositifs s’ajoutent d’autres moyens déployés par la Ville, à savoir le renforcement des effectifs de la Police municipale dotée aujourd’hui d’une patrouille à moto qui pourra plus facilement verbaliser les infractions au Code de la route. Tout ça mis bout à bout, on devrait commencer à retrouver une tranquillité sur la voie publique. »  

Alors que d’autres pistes avaient été envisagées par le service technique de la Ville comme le rétrécissement d’une partie de l’avenue, les habitants ont finalement décidé d’attendre encore un peu avant de lancer un aménagement supplémentaire. Pour l’un des riverains, « il est préférable d’attendre les effets des premières opérations avant de procéder à de plus importants travaux. Nous pourrons de toute façon nous rapprocher de la Ville si nous souhaitons aller plus loin. » 

À noter qu’une campagne d’information sera prochainement menée afin de rappeler aux propriétaires leurs obligations d’élaguer arbres, arbustes ou haies en bordure des voies publiques ou privées, de manière à ce qu’ils ne gênent pas le passage des piétons. 

Dialoguer avant d’agir 

Afin de répondre à une problématique de congestion routière soulevée par les riverains des rues Clément, Sarrail et Poirier, la Ville a proposé, mardi 20 octobre, un nouveau schéma de circulation. L’aménagement envisagé n’a toutefois pas fait consensus auprès des quelques habitants présents. D’autres pistes ont été évoquées, Afin de répondre à une problématique de congestion routière soulevée par les riverains des rues Clément, Sarrail et Poirier, la Ville a proposé, mardi 20 octobre, un nouveau schéma de circulation. L’aménagement envisagé n’a toutefois pas fait consensus auprès des quelques habitants présents. D’autres pistes ont été évoquées, mais « force est de constater qu’en essayant de régler un problème, d’autres pourraient se créer, » conclut Sébastien Leroux. À l’issue de cette rencontre, les Drouais ont salué la démarche, et apprécié ce temps d’échange dans l’écoute et le respect mutuel.