Un défi sportif et humanitaire relevé par deux employées de l’hôpital

Un défi sportif et humanitaire relevé par deux employées de l’hôpital

Rajaâ Paillery et Frédérique Dechezelles, animatrice et secrétaire médicale à l’Ehpad Les Eaux Vives, sont parties ensemble pour une aventure hors du commun au cœur du désert marocain. 

Le Trophée Roses des Sables est un rallye-raid 100% féminin, où chaque année des centaines de femmes se réunissent. Une aventure sportive et solidaire à laquelle les deux amies et collègues souhaitaient participer depuis plusieurs années. « La première fois que nous en avons discuté, nous étions enceintes toutes les deux. C’est en 2019 que nous avons commencé à nous lancer dans le projet, mais la crise sanitaire a commencé. Puis l’édition de 2020 pour les 20 ans de l’événement a été reportée à cette année, qui était enfin la bonne, » raconte Frédérique Dechezelles. C’est le 13 octobre dernier, au volant de leur Jeep, que le duo est parti pour Sète, le village départ.  

150 km à la boussole 

Pour cette édition tant attendue, il y avait 306 participantes, soit 155 équipages, qui pouvaient être en 4×4, en SSV, en quads ou encore à moto. « L’aventure commençait mal le jour où nous sommes descendus pour Sète, avec un problème au niveau de la boîte de vitesses. Nous n’étions pas rassurées alors que le départ pour le Maroc était proche, » racontent-elles. Heureusement pour les deux femmes, des mécaniciens sont intervenus sur leur véhicule pendant leur voyage en bateau pour se rendre au Maroc, une traversée de 39 heures. Arrivées sur le sol marocain, les deux amies se sont lancées dans cette aventure humanitaire et solidaire. « Nous avons parcouru près de 150 kilomètres à la boussole chaque jour dans le désert et nous avons eu une étape de nuit sur deux jours. Nous n’avions pas imaginé devoir autant nous surpasser. Nous avons pris beaucoup de plaisir et nous pouvons dire aujourd’hui que nous sommes fières de nous. Nous ne nous sommes pas disputées, nous avons été solidaires et complémentaires. » raconte le binôme.  

Du matériel pour les enfants 

Pour participer à cette aventure, Rajaâ et Frédérique ont créé l’association « Anae » (une association des initiales des prénoms de leurs enfants) et ont eu le soutien d’une dizaine de sponsors, dont l’hôpital Victor-Jousselin, qu’elles avaient le plaisir de représenter. « Nous sommes arrivées là-bas avec beaucoup de matériel pour les enfants. Le partenariat du Trophée Roses des Sables avec l’association « Enfants du désert » été un critère important pour nous deux et nous sommes heureuses d’avoir contribué à un meilleur apprentissage pour les enfants, » expliquent-elles. Des centaines de kilomètres parcourus en quelques jours, trois pannes avec leur véhicule, de belles secousses dans les dunes et la 97ème place au classement général. « Nous sommes conscientes d’avoir eu beaucoup de chance de participer à cette aventure, d’avoir fait de belles rencontres et d’avoir eu une bonne trêve entre ces périodes de Covid. Bien sûr nous sommes partantes pour renouveler l’expérience ! » concluent les deux collègues, dont l’amitié s’est encore renforcée.